Copyright Healthy
avril 14, 2014 | by emosapiens
L’étonnante santé des entrepreneurs

Cumulant le record des heures travaillées, l’insuffisance de vacances et le stress quotidien, les entrepreneurs auraient tout pour être en mauvaise santé. Pourtant, il n’en est rien : ces critères, généralement décrits comme étant pathogènes (à l’origine de maladies) pour la majorité de la population, deviennent en effet salutogènes (favorables à leur santé) dans le cas des entrepreneurs. Comment s’explique cet apparent paradoxe ?

Il est question de sécurité

Non pas la sécurité telle qu’on l’évoque… qu’on l’invoque… qu’on la convoque, habituellement (en particulier sur les thèmes de l’emploi ou du maintien de l’ordre), mais de « sécurité intérieure » : entendez, intérieure à la personne.

Plus que tout autre, l’entrepreneur a le sentiment de maîtriser sa vie professionnelle

Comme Confucius, il estime que :

« la plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque fois »

Cent fois il est tombé, cent fois il s’est relevé ! De fait, il a développé une hyper résilience professionnelle : pourquoi craindrait-il de chuter une cent-unième fois ?

Il a confiance en ses capacités de rebond, au cas où un problème surgirait

Il n’a pas peur. Cette assurance développe en lui une grande sécurité, peu dépendante du monde extérieur car elle ne lui est pas « sous-traitée » : si l’entrepreneur est encore debout, il estime que c’est avant tout à lui-même qu’il le doit. Et que ce qu’il a fait, il saura le refaire.

A l’inverse, les personnes salariées attendent généralement de l’extérieur (leur employeur, l’Etat…) qu’il leur garantisse la sécurité qu’elles jugent indispensable, ignorant que cela les fragilise jusqu’à la dépendance – voire l’addiction – et les remplit de peur puisque ce sentiment, « sous-traité », n’est qu’illusion.

Habité par l’optimisme

La deuxième explication, en lien avec la première, tient à l’optimisme qui habite l’entrepreneur. Celui-ci fonctionne comme le mot « crise » dans la langue chinoise, qui contient à la fois les idéogrammes de « problème » et d’ « opportunité ». L’entrepreneur a une foi inébranlable dans la possibilité d’un avenir positif et le rôle qu’il a à y jouer, quel que soit le contexte : s’il n’y croyait pas, il n’entreprendrait pas !

Or, nous le savons aujourd’hui (preuves à l’appui), l’optimisme est favorable à la santé. Non seulement les optimistes vivent plus vieux que les autres, mais surtout ils vivent en meilleure santé !

Sentiment de maîtrise de sa vie professionnelle + optimisme : voilà qui explique la belle santé des entrepreneurs, malgré un stress important et un repos insuffisant.

Au moins deux enseignements peuvent en découler

 

1. Sur un plan sociétal, l’entrepreneuriat est non seulement une solution au problème de l’emploi, mais aussi une réponse intéressante, en termes de qualité de vie.

2. L’esprit entrepreneurial n’est pas réservé aux entrepreneurs ! Si vous êtes dirigeant, aidez vos collaborateurs à devenir des « intra-preneurs » : en développant leur sécurité intérieure, ils profiteront personnellement des mêmes avantages que les entrepreneurs… et votre entreprise aussi !

[1] En psychologie, la résilience décrit la capacité qu’ont certaines personnes, de reprendre leur état initial après un traumatisme. Ce concept a été développé par le neuropsychiatre français Boris Cyrulnik. 
 

————————————–

Auteur >> Fabien Rodhain, Fondateur et dirigeant de CODEVELOPPEMENT ACADEMY, écrivain et conférencier.

Magazine pour gens entreprenants

Leave a Reply

— required *

— required *

Ad Area

Emosapiens.com est un Magazine pour gens entreprenants. Gratuit et accessible à tous, il à pour mission de propager le "virus entrepreneurial" en stimulant la confiance et l'audace.

Theme by Theme Flames, powered by Wordpress.